blog écrivain je suis écrivain

le lait et la vente directe comme les écrivains les agriculteurs ont tout à gagner avec le net

En 2009, les producteurs




En 2009, les producteurs de lait souhaiteraient être payés 305 euros pour 1000 litres de lait et non 210 euros, tarif signifiant travailler à perte pour les agriculteurs. Comme le font si souvent les écrivains.




Les agriculteurs souhaitent un commerce équitable... La la vente directe certes pour le lait c'est difficile.
Quand les consommateurs profitent d'une distribution gratuite de lait, nous doutons que ces consommateurs consommeront ce lait, tant le goût est habitué au lait fade, et le lait naturel est bien trop fort pour nous !

Le commerce équitable ? OUI, allons-y ! Mais pas dans des supermarchés où le consommateur paye plus cher pour se donner bonne conscience et laisser aux supermarchés leurs marges...



Auteur écrivain

Le 31 05 2009 à 12 : 00