blog écrivain je suis écrivain

Disparition Chorus revue de la chanson gnangnan une revue subventionné qui prétendait transformer le gnangnan en art

Enfin !
Le nouveau




Enfin !
Le nouveau gérant a eu une phrase magnifique... rapportée par l'AFP :
"la disparition irréversible de subventions qui représentaient jusqu'à 25%" de son budget"
Eh oui, ces prétentieux de CHORUS vivaient de subventions.
2.000 ventes en kiosques et 3.300 abonnés.
Et pourtant : c'était la référence de la chanson ! Abreuvés de subventions.



Le groupe Millénaire Presse avait repris CHORUS en mai 2008.
CHORUS avait été fondé en 1992 par Fred et Mauricette Hidalgo.

C'est un cas dramatique de la France où certains obtiennent des subventions... ça a tenu longtemps... ils sont subventionnés et abreuvent de gloire les subventionneurs...

Ils se sont prétendus revue de référence de la chanson francophone !
Cabrel Souchon et Delerm semblaient être leurs idoles ! Et moi ils ne m'ont jamais rencontré.

La société éditrice de Chorus Les Cahiers de la chanson a été liquidée le 22 juillet par le tribunal de commerce de Nantes...

Alors, l'AFP, nous apprend que les 24 collaborateurs de la rédaction affirment avoir appris avec stupéfaction, en l'espace de 48 heures, que le prochain numéro, auquel ils travaillaient, ne sortirait pas.

Oh les pauvres choux ! Alors, leur gagne pain ne fonctionne plus !


Il serait temps de mettre de l'ordre dans les subventions culturelles...

Auteur écrivain

Le 28 09 2009 à 15 : 15