blog écrivain je suis écrivain

une chanson des rencontres sur internet analyse écrivain aussi des paroles de chansons

Je suis aussi auteur




Je suis aussi auteur de chansons. Des chansons sûrement plus littéraires que celles déversées dans les tuyaux ordinaires. Alors voilà une chanson qui analyse les rencontres sur internet. Elle est naturellement déposées à la sacem, toujours en chanson sans musique, car je ne suis pas chanteur ni compositeur. Alors, si ce texte vous intéresse, passez par la page contact.



Mac électronique

Des millions d’inscrits
Ils font tout pour que t’en sois aussi
Inscris-toi c’est gratuit
Et les plus belles nanas
Les plus beaux gars
Seront sur ton écran
Comme c’est- - - tentant
Seront qu’à quelques clics
Comme c’est magique
Mais pour les contacter
Faut sortir ton fric
Faut le payer
Le mac électronique

Refrain :
Mac électronique
Quel beau métier !
Technique bien rodée
Avec la carte bancaire
Plus d’billets à froisser
Aucune main sale à toucher
Le mac électronique
N’en veut qu’au fric
Après c’est plus ses affaires

Mac électronique
Dans les médias n’ont qu’des bonnes critiques
Z’ont la formule tragique
Achètent des pages de pub
Et nous entubent
Faut vivre avec son temps
Comme c’est- - - charmant
Y’a forcément quelqu’un
Qui te convient
Dans ta ville ou pas loin
Ça mérite bien
Quelques euros
Pour envoyer un mot


Refrain :
Mac électronique
Quel beau métier !
Technique bien rodée
Avec la carte bancaire
Plus d’billets à froisser
Aucune main sale à toucher
Le mac électronique
N’en veut qu’au fric
Après c’est plus ses affaires


Choisis tes critères
Et comme du bétail en un éclair
Des photos belles tu l’espères
Seront là devant toi
Déjà à toi
Pourquoi pas phantasmer
Copier coller
C’est l’début d’l’aventure
Le disque dur
Pour la réalité
C’est pas toujours sûr
Faudra payer
Le mac électronique


Refrain :
Mac électronique
Quel beau métier !
Technique bien rodée
Avec la carte bancaire
Plus d’billets à froisser
Aucune main sale à toucher
Le mac électronique
N’en veut qu’au fric
Après c’est plus ses affaires

Millions d’connectés
Si demain plus un se laisse plumer
Les macs seront ruinés
Même pour les webs poisons
Anti poison
L’annuaire des pseudos
Tout est- - - cadeaux
Il suffit de s’inscrire
On peut s’écrire
Pas d’pub à la télé
Bon plan à se dire
Ce s’rait pas net
D’payer ces proxènètes


Refrain :
Mac électronique
Quel beau métier !
Technique bien rodée
Avec la carte bancaire
Plus d’billets à froisser
Aucune main sale à toucher
Le mac électronique
N’en veut qu’au fric
Après c’est plus ses affaires


Auteur écrivain

Le 05 09 2010 à 19 : 37